2020 préfigure une nouvelle Renaissance : comment s’en inspirer et accomplir ses rêves humanistes

Quels sont ses enseignements : un changement de regard pour 2020 pourrait-il préfigurer une nouvelle Renaissance ?

Tout d’abord, il est bon de rappeler que l’époque de la « Renaissance» se caractérisait par :

  • L’apparition de nouveaux modes de diffusion de l’information avec l’invention de l’imprimerie
  • La lecture scientifique des textes fondamentaux
  • La remise à l’honneur de la culture antique (littérature, arts, techniques )
  • Le renouveau des échanges commerciaux et la découverte de nouveaux mondes.
  • Les changements de représentation du monde avec la révolution copernicienne qui place l’homme dans un nouveau rapport au monde.
  • La naissance de la finance mondiale avec le crédit à intérêt, l’apparition de grandes banques et du capitalisme provoquant une fascination de l’argent mêlée à de d’inquiétude…toujours au cœur du paradoxe d’aujourd’hui.
  • Une révolution mentale qui a révolutionné notre modernité : la perspective !
  • Une crise économique et une crise religieuse qui imposent la bascule des croyances de l’ancien monde moyenâgeux : L’homme qui croyait vivre au centre du monde dans un cocon, se retrouve perdu et décentré tout en se sentant libre et capable de façonner le monde à son image pour le meilleur et pour le pire.
  • Une époque très paradoxale et complexe qui voit l’imagination se déployer dans un univers infini : on explore, on tâtonne, tout devient interdépendant, on se perd, on se trompe, on réussit…On apprend à apprivoiser l’imprévisible et l’incertitude (récit de l’égarement de Christophe Colomb.

Ainsi, notre temps ressemble par bien des points à celui de la Renaissance. Nous avons à repenser le monde à la lumière de nos nouvelles connaissances, de nos nouvelles technologies et aussi de nos nouvelles incertitudes.

Nous découvrons, non pas que la terre tourne autour du soleil mais que l’être humain est un être vivant , dépendant de la Nature , ce qui l’oblige à revoir sa façon de penser et d’agir dans le monde.

Cette révolution devient un projet de société qui s’exprime dans la recherche, l’agriculture., le design… Elle ne peut se résoudre que par un processus de collaboration planétaire tout en nous introduisant dans un mouvement d’harmonisation avec la Nature.

Alors, que faut-il conserver de la Renaissance ? Quels concepts nous inspirent ? 

· La philosophie irrigue la façon de conduire le monde.

· Le néo platonisme conçoit une continuité sans faille entre Dieu, le monde et la vie ( un spiritualité qui circule sans rupture ). L’œuvre de Michel ange en est le témoin.

· La circularité des savoirs.

· La nécessité à s’ouvrir à d’autres mondes pour ne pas se figer sur soi ( cf « Utopia » de Thomas More )

· L’appel à nourrir en permanence sa pensée critique et à ne pas se figer sur son identité.

· Un relativisme de perspectiviste non dogmatique et très humaniste : « comme je ne peux restituer le monde…je dois rentrer dans une pluralité de points de vue ! «

· La liberté comme responsabilité collective ( cf Thomas More )

· La nécessité de se projeter dans le temps long pour prendre en compte les conséquences de ses actions et omissions …

· La foi dans le progrès illustrée par cette phrase d’Isabelle-la-catholique à Christophe Colomb : “Si le monde que tu cherches n’existe pas encore, Dieu le fera surgir devant toi pour justifier ton audace !” .

· La capacité à traverser ces temps d’incertitude et de remise en question de leurs croyances … avec une grande foi en l’aventure humaine, en l’homme et… leur évitement du désenchantement !

 

La Renaissance au 21e siècle comme nouvelle utopie

 

Au final, quel progrès concrètement nous souhaiter pour le 21ième siècle ?

Nous perdons de vue notre trajectoire si nous perdons de vue notre histoire. On a réalisé leurs rêves…une partie de leurs rêves car on est trop allé dans la technique, en oubliant la magie et le lien.

L’humanisme, n’est pas une doctrine, mais est un défi qui nous interpelle sur ce qu’est l’homme et l’humain et sur ce à quoi cela nous engage. Il reste à conquérir !

Changeons de regard, nous sommes la Renaissance ! Nous avons tout pour vivre une nouvelle renaisSenS , pour créer notre utopie, en valorisant nos savoirs et en les mettant en perspective….  A condition de la conquérir, de la vouloir, de se projeter sur un temps long et d’être responsable de la lumière du vivant. Nous avons la technique…. il nous manque les valeurs d’humanisme et d’éthique pour la vivre.

 

Posons-nous les bonnes questions et projetons-nous dans notre futur souhaitable :

l’imagination est la structure relationnelle par excellence …elle est la solution de notre mutation.

Que cette année 2020 voit se libérer et s’activer nos désirs les plus profonds au service de notre humanité et de notre chère planète. Mes Meilleurs Vœux à chacun.

Pour en savoir plus, approfondir ces thématiques et vous préparer à prendre la vitesse supérieure, Contactez moi : fabienne.vaillant@sensilead.com

Découvrir nos solutions d'accompagnement

Fabienne vous rappelle