Il est urgent de remettre les pendules à l’heure !

Le congrès “Soigner l’homme et guérir la terre” organisé par le DC Olivier Soulier, du week end dernier, a été l’occasion d’une vraie prise de conscience étayée sur des chiffres et des faits imparables ! Ce congrès a marqué les esprits et marquera l’histoire.

Les intervenants : DR. VANDANA SHIVA, ANNICK DE SOUZENELLE, DR. JEAN-LOUIS ETIENNE, PR. GILLES-ERIC SERALINI, PR. BARBARA DEMENEIX, DRS NICOLE ET GÉRARD DELEPINE, DR. GUY LONDECHAMP, MARIANNE SEBASTIEN, RAPHAËL COLICCI, SUSAN GEORGE, BERTRAND VERGELY, PHILIPPE DAUTAIS.

En résumé :

Chacun, à travers son expertise a confirmé et illustré comment nous allions dans le mur si nous de changions pas nos comportements et nos priorités de vie. C’est une réalité !

La question pivot que nous avons à nous reposer : Quel est le sens de l’humanité ?

Ce n’est pas de gagner toujours plus d’argent ou de conquérir de nouvelles planètes mais bien l’Amour. L’amour n’étant pas un sentiment mais bien une attention à soi, au monde et aux équilibres à préserver pour vivre ensemble.

La monnaie d’échange n’est donc pas l’Argent mais bien la Vie car elle est à la base de son équilibre et de la survie de notre monde ! Si nous ne sommes plus vivants, cela ne sert à rien d’être riche d’argent.

Nous n’arriverons à rétablir ces équilibres fondamentaux qu’en changeant intérieurement, en travaillant à faire évoluer nos consciences et “nos intériorités”.

Le “développement personnel” n’étant pas une tare mais le sens même de notre vie pour grandir en maturité et en humanité. Se développer est une condition de notre humanité. Contrairement aux animaux qui arrivent sur terre avec leurs capacités “accomplies”, Nous arrivons sur terre très dépendants de notre environnement et avons à sortir de nos instincts pour devenir humains.

La Nature est comme un grand Sage qui a laissé pendant un long temps les humains le saccager par son immaturité. Mais la Nature, qui ne pardonne jamais, est en train de retourner le mouvement : les maladies dégénératives , l’autisme qui s’accroit exponentiellement, la résistance aux anti biotiques qui va laisser d’ici 5 ans réapparaitre les maladies disparues depuis longtemps, les intoxications alimentaires, le mal être généralisé.. continuent inexorablement à nous empoisonner de l’intérieur.

Nous sommes au coeur d’un moment essentiel aux prises avec une force d’inertie inexorable.

Chaque être humain a à prendre en main sa propre vie et son humanité.

La solution est dans le retour à soi, la conscience de sa place et de sa vie dans la création. En un mot, dans le Sacré.

Notre capacité à prendre conscience du sens va nous amener à la solution. Nous avons à sortir d’un univers binaire et de la peur de la mort et à entrer dans le monde de la Relation, entre nous et entre nous et la Nature.

Nous avons à réaliser l’ordre du monde dont nous sommes les gardiens et non pas les touts-puissants. Retrouver le sens du service à la vie, à la nature .

C’est à notre porté, il s’agit de le vouloir et de le co créer ensemble.

Fabienne vous rappelle