Eloge de la métamorphose in vivo !

Du vivant à l’organisation responsabilisante…et si le bon sens était notre nouvelle boite noire ?

Temps de lecture : 2 minutes

Comme le cerveau, nos organisations vivantes peuvent s’auto-réguler et créer une régénération permanente pour faire face à une complexification extraordinaire. Si …..elles choisissent de laisser opérer les lois du vivant comme l’a fait Michelin , c’est à dire : la recherche de sens et de coopération,

La clef pour décomplexifier nos systèmes vivants de travail est la confiance par la responsabilisation. Ce qui en passant, nous fera faire l’économie des processus de défiance très couteux, qui empoisonnent et assèchent nos entreprises.

“Les gens sont foncièrement responsables quand ils ont les moyens de l’être “

B. Ballarin, Directeur de relations sociales chez  Michelin.

Donner les moyens de la responsabilité , c’est :
·     Donner un pouvoir d’agir qui impacte l’environnement
·     Donner une obligation de rendre des comptes.

Bertrand Ballarin nous a partagé, lors du dernier colloque de l’AEC, l’expérience de “délégation d’autorité” qui a transformé mondialement la vie de l’entreprise Michelin, dans ses relations sociales et dans  ses processus de travail.

Michelin avait donné une année, en 2013 , à ses usines, pour imaginer des solutions d’autonomie, dans le cadre du travail, à des ilots de fabrication d’environ 45 ouvriers chacun . Ils devaient les tester, les mettre en œuvre et les évaluer tout en respectant  deux dimensions : la performance industrielle et le « moral personnel » des collaborateurs.

Aujourd’hui , les ilots de production, en autonomie, sont capables de gérer, toute la journée, leur activité, de faire remonter les problèmes quand ils ne se sentent pas capables de trouver la solution, de se désigner entre eux pour manager les questions de sécurité, de qualité, de production….jusqu’à déterminer les formations dont ils ont besoin. Chacun auto détermine son rôle.

Résultat ?

·     Personne n’a fait n’importe quoi !

·     Les deux dimensions sont respectées : performance et bien être au travail

·     “Les taches qu’ils haïssaient au départ, ils les aimaient à la fin de l’année !”

Comment cela a-t-il pu se faire ?

B.Ballarin répond : « Car ils sont entrés dans la compréhension du sens de leur activité tout en changeant ensemble, selon leurs besoins, la forme et le mode de fonctionnement du travail. «

Les usines de la Chine aux USA, sont ainsi  transformées et plus performantes : les ouvriers se sentent reconnus et responsables !

La recette pour pérenniser la métamorphose ?

B.Ballarin préconise un leadership itinérant : partager avec d’autres experts sur certains sujets « chauds » et laisser au leader, la décision finale. Le leader d’expertise est ainsi fortifié par l’enrichissement de ses collègues.

Les 3 secrets de cette réussite :

L’alignement des processus de travail et des valeurs : Un nouveau lien social est reconfiguré qui se substitue au lien social « machine à café » grace à la déconstruction de l’ancien système de pratiques et à sa transformation en un nouveau système de pratiques , cohérent avec le système de valeur des salariés.

La dynamique de transformation centrée sur l’action : pas de belles paroles ni de promesses vaines mais un processus partagé, induit par une intention concrète, centrée sur l’humain, qui a permit aux salariés de se retrouver, comme par enchantement, dans un nouveau modèle qu’ils avaient co créé … chemin faisant !

Le renversement de valeur : La démarche s’est adressée prioritairement à la place de l’homme au travail et non à la recherche de performance !

Une vérité de la Palice qu’il est toujours bon de se redire…

Cette expérience est à la portée de tous : décideurs , dirigeants , porteur de projet…

“….et si le Bon Sens devenait notre nouvelle boite noir ? “

Mots clefs : responsabilisation, auto gestion, prioriser le sens et la place de l’homme au travail , leadership itinérant, agir , agir, agir…

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à m’appeler : Fabienne Vaillant – 06 82 57 43 62 –

Executive coach et Facilitatrice en intelligence collective

Fabienne vous rappelle